12 mai 2010

Des images dans la tête

Les images que nous regardons entrent en nous... C'est pourquoi il est préférable (quand on est déprimé, mais aussi quand on ne l'est pas) de renoncer aux films violents et à toutes les représentations sinistres. Si vous avez un poster avec du sang, déchirez-le. Si vous avez un poster avec un arbre qui prend la foudre, idem. Toute image qui ne correspond pas à ce que vous voulez, supprimez-la - car tant que vous la gardez sur vos murs, vous la gardez dans votre tête, dans votre imagination. Et tant que vous la gardez dans votre imagination, vous la gardez aussi dans votre avenir. Si vous avez une peinture surréaliste au mur, vérifiez le message qu'elle véhicule : c'est rarement celui que l'on se souhaite.
L'équilibre émotionnel est nourri par le contact (même s'il n'est que visuel) avec la nature. Donc il vaut mieux ce genre de poster là...
Vallée paisible


D'ailleurs, je vais en agrémenter mes posts à l'avenir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire