Recevez gratuitement les 20 premières pages du TRESOR + LA LETTRE BLEUE


 

27 avril 2010

Chagrin d'amour et suicide

Il n'y a pas de bonne raison de se tuer - il n'y a que des prétextes de se tuer.

Mais parmi tous les prétextes, celui qui ressemble le plus à une bonne raison, c'est probablement le chagrin d'amour. être quitté par l'être qu'on aime le plus au monde... l'être auquel on a confié son coeur, auquel on s'est entièrement ouvert... c'est franchement horrible.

Ceux qui prétendent qu' "un(e) de perdu, dix de retrouvés" ne savent pas ce qu'ils racontent.

L'amour nous touche dans ce que nous avons de plus intime, de plus personnel. Perdre l'être qu'on aime, c'est le pire.

Si vous êtes dans ce cas - si vous souffrez d'un grand chagrin d'amour et que du coup, vous pensez au suicide - je vous demande tout de même d'y réfléchir encore.

Vous avez l'impression que vous avez perdu l'homme ou la femme de votre vie ?
Que vous ne pourrez jamais aimé et être aimé comme vous l'avez aimé, comme il ou elle vous a aimé ?

Vous pensez que si ce n'est pas lui ou elle... autant mourir ?

Réfléchissez encore. Vous n'avez pas fait le tour de la question.

Qui sait si ce grand amour qui vous déchire n'est pas, en réalité, le pâle brouillon, voire le négatif, d'un amour beaucoup plus grand et beaucoup plus beau qui vous attend ?...

J'ai été consumé pendant quatre ans par une passion dévorante pour un homme que je considérais comme l'homme de ma vie en même temps que l'homme de mes rêves. Il était seulement l'homme de mes rêves, et mes rêves n'étaient pas fameux.

Aujourd'hui, je lui suis très reconnaissante de ne pas avoir voulu de moi...

En me repoussant, il m'a brisé le cœur, c'est vrai. Mais le grand chagrin, la grande souffrance qui m'a mis par terre ont été le point de départ d'une nouvelle vie. La souffrance a du bon : elle est la matière première d'un changement radical.

Si vous n'êtes pas, ou si vous n'êtes plus, avec "l'homme de votre vie", c'est peut-être que ce n'est pas l'homme de votre vie.

Votre vie est faite de vos jours, elle n'est pas faite de vos rêves.

Si vous vous tuez aujourd'hui, vous ne saurez jamais s'il n'y a pas, quelque part, votre âme-sœur qui vous attend et vous espère.

Après mon pseudo grand amour, après mon terrible chagrin, j'ai rencontré l'homme de ma vie... le vrai.

Votre chagrin d'amour actuel sonne le glas non de votre existence, mais d'un chapitre de votre existence. Il met un terme non à votre être, mais à une partie de votre être. Et qui sait si cette part est la meilleure, ou la pire ?...

Vous n'avez pas besoin de mourir. Faites seulement le deuil de vos illusions, de l'avenir que vous aviez imaginé. La vie, c'est ce qui arrive lorsqu'on avait prévu autre chose.

Peut-être que le véritable amour, celui qui est tendresse, confiance, partage, celui qui nourrit l'âme et le corps, vous est encore inconnu...

Peut-être que ce que vous avez perdu est d'une qualité bien inférieure à ce qui vous attend.

Peut-être que le grand amour réel est situé quelque part dans votre futur.

Peut-être que votre cœur brisé va se réparer lui-même, comme un tissu qui cicatrise ou un os qui se ressoude. Peut-être que la graine de l'amour, du plus bel amour, est déjà là, dans votre cœur. Peut-être qu'elle germe déjà invisiblement. Peut-être que la graine de l'amour, du plus bel amour, est déjà dans le cœur de cet inconnu(e) qui vous espère - votre allié(e), votre meilleur(e) ami(e), votre âme-sœur.

Et quand vous l'aurez rencontré(e), quand vous serez en couple avec lui ou elle, vous repenserez à votre chagrin de naguère, c'est-à-dire à votre chagrin d'aujourd'hui, vous aurez pitié de vous-même, et vous serez reconnaissant(e).

29 commentaires:

  1. Bonsoir Lucia,

    C'est un texte magnifique qui me touche au plus profond de moi-même.


    Ton texte et ton expérience personnelle me redonnent espoir pour le futur.

    Amicalement,

    Inès. ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Lorsque vous parlez de changement radical, parlez-vous de changement extérieur (nouveau job, nouveau compagnon, nouveau lieu de vie...) ou de changement intérieur (comportement, attitude, façon de voir les choses...) ?
    Merci.

    Paul

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    je perds l'amour de ma vie ces jours-ci, et tout ce qui va avec, maison, objets aimes...
    je vais mourir car vos "peut-être" sont bien trop hypothétiques : j'ai été si heureux avec cette femme transformée en une créature si cruelle
    et dans ma lacheté je vais aussi abandonner mes fils que j'aime tellement..
    mais la douleur est si intense
    seule la balle qui va sortir du canon peut stopper cela, plus que quelques jours et puis...la libération
    Je souhaite une longue et heureuse vie à tous ceux qui ont la chance et le bonheur de posseder cet amour ,et surtout de le conserver
    Daniel, amoureux fou de Carole et désespéré

    RépondreSupprimer
  4. Je t'en prie ne te tue pas ! Moi aussi je vis une rupture (j'étais avec lui depuis 14 ans) mais j'en ai tellement vécu de ruptures que je ne souffre presque plus.
    Crois en mon expérience, tu trouveras un autre amour et tu seras reconnaitre à cette personne ingrate de t'avoir quitté, tu méritais mieux c'est tout. La vie est un combat, Debout Soldat, regarde comme je suis devenue FORTE !

    RépondreSupprimer
  5. C'est si dur de mon côté aussi...je ne rencontre aucune fille aussi belle, aussi charmante, aussi resplendissante que mon ex...me délivrer de cette souffrance sera la meilleure chose

    RépondreSupprimer
  6. Hé bien moi j'ai rencontré il y a environ 2 ans un être rare, qui m'est apparu comme un ange, et ce n'était pas une illusion : c'est vraiment qqn de très bien. Mais la vie est extrêmement injuste, il ne peut pas apparemment pas m'aimer comme je l'aime, du coup il reste en retrait total, ne prend pas parti, et il ne me rejette pas je pense de peur de me faire de la peine. Mais s'il savait la peine que j'endure depuis de très longs mois ... ! Le fait est que j'approche la quarantaine et que c'est la première fois de ma vie que mon coeur bat si fort pour qqn comme lui. Je sais au fond de moi que les chances pour que je retrouve qqn comme lui , cad qui à la fois me plaise instinctivement et possède sa beauté intérieure, sont très faibles. Je suis sans illusions.
    Alors je l'attends, lui. Je ne vois pas quoi faire d'autres. Le jour où je comprendrai que c'est vraiment foutu, fini, que jamais il ne voudra de moi en rien et pour rien, ce jour-là, il est possible que ça soit la goutte d'eau ..

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour , je n'ai que 16 ans, cela fait maintenant 9 ans que j'aime la même personne.
    On a eu de très bon moments, partagés de belles choses. Mais pourtant ces souvenirs me hantent et me détruisent de l'intérieur , j'ai le sentiment de n'être utile à personne. La seule que j'aime m'ignore, me fait croire que j'ai une chance alors que j'en ai aucune. Je n'ai qu'une seule idée, mettre fin à mes jours. J'ai un très bon copain qui m'aide à surmonter ça mais c'est trop dur, j'ai déjà pensé à l'avenir , à ce que je ne verrais pas si je meurs. C'est triste mais je souffre trop, j'en peux plus, je souhaite être en paix.
    Des conseils et aides venant de l'extérieur s'il vous plaît...
    Merci

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Antoine,

    La paix ne se trouve pas après le suicide. Le suicide n'est pas un bon moyen de mourir, c'est le pire. Le suicide est un enfer sans issue. Si tu souffres trop il faut juste que tu vois les choses autrement : tu souffres beaucoup, tu souffres énormément, tu ne souffres pas trop. Patiente, supporte l'existence, et dans quelques mois ou années tu seras extrêmement heureux, et extrêmement content de ne pas t'être tué. Celui qui ne supporte pas le mal ne vivra pas pour voir le bien. Supporte le mal et tu vivras pour voir le bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout d'abord merci d'intéragir.
      J'ai lu ton texte, et je te crois. J'ai envie de vivre et voir ce que l'avenir me réserve mais je souffre tellement en ce moment je ne sais pas si je peux , et si je peux , je ne sais pas comment tenir avec ça en moi.

      Supprimer
  9. Bonsoir Antoine,
    Il n'y a aucun remède miracle, juste de la patience. On a besoin de patience avec tout le monde, et particulièrement avec soi-même. Pour t'aider, tu peux te poser avec insistance les questions suivantes : "pourquoi est-ce que je choisis la vie ? pourquoi est-ce que je ne renoncerai jamais à mon droit de vivre ? pourquoi est-ce que je suis un survivant ?" Recopies-les, répète-les, jusqu'à ce que tu aies trouvé des réponses assez fortes pour te libérer complètement de la tentation malsaine du suicide. Tu peux aussi faire les questions avec nous, ça peut être encore plus utile : "Pourquoi est-ce que nous choisissons la vie ? pourquoi est-ce que nous ne renoncerons jamais à notre droit de vivre ? pourquoi est-ce que nous sommes des survivants ?" Et quand tu auras dépassé ça, tu pourras te poser d'autres questions, axées cette fois-ci sur le bonheur, l'avenir, tes projets...

    RépondreSupprimer
  10. Si tu veux, je peux te passer aussi le volume "Restez en vie ! Le suicide est une erreur mortelle". Mon mail : lucia-canovi@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, j'ai 22 ans, en ce moment même je souffre d'un énième chagrin d'amour. Depuis quelques temps je les enchaîne. Il faut dire que je suis quelqu'un d'assez sentimental. Quand je lis cet article, je réfléchis sur la vie tout ça... et au bout du compte, qu'est ce que c'est de la merde, j'ai beau faire des efforts, je n'arrête pas de penser à toutes ces stars qui malgré leur carrière, ont fini par se faire rattraper par l'amour (Amy Winehouse, Syd Barrett entre autres). Mettre fin à mes jours fera surement souffrir mes proches, mais ça ne dure qu'un certain temps et je vous jure que je sais de quoi je parle ! Si je ne le fais pas, le mieux qu'il puisse m'arriver, c'est que je devienne cynique.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Thomas,
    il ne faut pas confondre l'amour et le désespoir.
    Se suicider, c'est courir le risque de finir dans un fauteuil roulant.
    C'est aussi pousser au suicide les personnes qui nous aiment.
    De plus, qu'est-ce qui te garantit qu'il n'y a rien, ou le paradis, après un suicide ?
    Qui ne patiente pendant le mal ne vivra pas pour voir le bien...

    RépondreSupprimer
  13. J'ai 38 ans. J'ai été marié pendant 14 ans, avec 4 enfants. Je n'ai jamais été heureux avec mon ex et nous avons finalement divorcé il y a un an.
    Il y a deux ans j'ai rencontré une femme formidable. Enormément en commun, nous nous comprennions même sans mots. On s'est dit des trucs, on a rêvé à haute voix. Elle a essayé de quitter son mari et a échoué dans sa tentative.
    On travaille nesemble, donc je la vois tous les jours. Elle ne veut pas "perdre notre belle amitié" .... je ne peux plus être "juste un ami".
    Elle ne veut rien savoir d'autre, ne veut pas qu'on en discute.
    Objectivement, ma vie est magnifique ! Je suis encore jeune, en bonne santé, des enfants superbes, un bon boulot etc etc.
    Et à l'intérieur je suis mort - je n'ai aucune envie de continuer à vivre, et à souffrir.
    Si je ne peux être avec mon "complément", tout le reste devient gris.
    Je vais d'ici peu mettre un terme à cette souffrance intolérable.
    Vie de merde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sens bien que même ici on désapprouve ... :-(

      Supprimer
  14. Un jour, il y a 4 ans alors que nous étions très très heureux, ma femme m'apprend qu'elle a rencontre l'homme de sa vie, qu'elle veut divorcer. Totalement envoûtée... J'ai divorce, refait ma vie. Aujourd'hui, n'apprend par ses parents qu'elle s,est suicidée de chagrin, l'ange était un démon. Un coup de fil aurait suffit pour revenir vers elle.... Parlez, parlez de votre souffrance, criez, laissez sortir ce mal pour guérir.

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour cet article qui contient beaucoup de sagesse, ainsi que pour les auteurs des commentaires, même si certains font peur.
    Mais comme le dit l'article, personne ne sait de quoi demain sera fait.

    J'aimerais être comme certains briseurs de cœur: cad avoir la capacité de ne pas culpabiliser et de pouvoir passer à autre chose très vite;
    mais je suis moi, rancunier, trop sensible et "gentil", je ne pensais pas qu'après avoir été quitté comme une bouse au boulot, la personne que j'aimais se transformerait en sorcière manipulatrice et revancharde, comme si j'en avais pas assez chié. Mais je survivrai, et je serai heureux, n'est-ce pas la meilleure revanche ?

    Bon courage à vous et ne faites pas de conneries.

    Comme le dis l'adage Bouddhiste:
    Tu vis un bon moment, alors profite s'en, car cela ne durera pas, Tu vis un mauvais moment, alors sois patient, car cela ne durera pas, c'est le cycle de la vie.

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  16. peut etre peut etre pas

    RépondreSupprimer
  17. Quand la douleur est si forte je pense à partir, ça ne me fait pas peur, mais j'ai conscience de ce que vous dites, pourquoi se faire du mal pour quelqu'un qui au fond ne nous aime plus, je me dis et si on me réanimait avec des séquelles, c'est con de penser que partir réglera tout, mais quand la douleur est si dur à supporter plus rien n'a d'importance, chaque matin je reviens à la réalité et c'est si dur que je ne voudrai jamais me réveiller mais j'essaie de tenir
    j'espère que ce que vous dites dans votre texte est vrai car pour ma part la personne que j'aime est tellement magnifique, mon idéal que je ne vois pas qui je pourrai rencontrer de mieux ça me semble impossible ce serai un ange.
    Enfin voila j'envoie du soutien à chaque personne qui souffre, on est dans le même bateau, et j'espère qu'un jour de nouveau on sourira

    courage à tous

    Est ce que la vie a un sens.
    j'aimerai qu'on m'arrache le cœur pour ne plus rien ressentir

    RépondreSupprimer
  18. Le suicide .. j'y pense .. depuis bien longtemps.
    On parle de patience, de "plus tard, on en rigolera.." , mais personnellement, ça fait 20 ans que je souffre.

    Cela m'a pris 10 ans avant de retrouver une autre femme.
    Je me suis marié avec.

    Elle me correspond, je le sais, elle m'aime, je le sens.

    Pourtant : ça fait 20 ans que je pleure chaque jour, je n'ai jamais fait le deuil de cette rupture..
    Je passe sur tous les jours et les nuits de souffrances atroces que j'ai pu connaitre, et que je connais encore parfois.

    Le chagrin d'amour ne s'estompe pas chez tout le monde, malheureusement.

    20 ans que ma vie n'a plus vraiment de sens.. j'ai l'impression d'errer dans un cauchemar quotidien.

    Je m'endors chaque soir en espérant réellement me réveiller le lendemain à coté de mon ex, et de me dire : "ouf..ça n'était qu'un mauvais rêve !!" .. mais ça n'est jamais le cas.

    Je vous l'ai écris, et le redis encore : j'en pleure encore plusieurs fois par jour, sans exception.. la douleur de ce chagrin d'amour est devenu ma peine au quotidien, j'en souffre, je ne m'en sors pas..et en tant que grand sensible, je pense rester dans cette situation jusqu'à la fin de mes jours.

    Je ne dis pas cela pour inciter qui que ce soit à commettre un acte irréversible, vraiment pas .. j'avais juste envie d'écrire ma peine .. tout simplement.

    Merci de m'avoir lu.

    Thomas.

    RépondreSupprimer
  19. Texte fort, beau par l'espérance qu'il procure...Puisse t'il être vrai pour moi...
    Guillaume LH.

    RépondreSupprimer
  20. C'est tellement facile de dire ça va passer, tu vas connaître le bonheur. ...etc. Moi je ne dors plus, j'ai beaucoup de mal à m alimenter car depuis 10 ans cet homme est dans ma tête mais plus dans ma vie... avant j'étais une femme épanouis belle et heureuse, mais lui qui m'a couverte d'amour et de promesses est parti pour une autre... Je n'ai fait aucuns reproches ni chantage mais ma vie c'est arrêté. .. jé suis l ombre de moi même. Et même au bout de 10 ans je l'aime et je le vois vivre heureux...je survie et c'est très dur... les donneurs de leçons et les belles paroles je connais mais quand notre être ne veux plus de la vie et bien on survi et jattend la mort car enfin je serai délivré de cette souffrance. Je ne mettrais pas fin a mes jours mais je comprend parfaitement ceux qui le font...

    RépondreSupprimer
  21. c vrai c dur on a l'impression que le monde s'arrete
    moi j'ai aimé tres fort une fille pendant 6 ans avec des hauts et des bas comme tout les couples je pense mais je l'avait dans la peau je l'aimait comme un fou
    aujourd'hui je suis pas bien du tout car apres une prise de tête idiote c le silence
    elle reponds plus a mes messages ni au tel je suis completement desespéré et aneantit par ce silence ...
    la mort serait la delivrance mais j'ai pas envi de faire souffrir mes enfants ..

    RépondreSupprimer
  22. voila moi j'ai une copine que j'ai bien aimer je suis fou d'elle, du jour au l'endemain elle veux me quitter, quand je lui dit c'est quoi le probleme elle dit elle a encore des sentiment pour son ex, moi je peux pas vivre sans elle je prefere mourir qu'on se separe, quand je lui dit je vais metre fin a mes jours elle a commencer a pleurer elle a demander de lui donner un peu de temps, je suis vraiment perdu je ne sais plus quoi faire

    RépondreSupprimer
  23. Ma vie s est arrêtée le jour où il m à quitté. Hypersensible je ne pourrais plus m en relever comme si c'était la plus belle parenthèse de toute mon existence. Tout est moche gris.le suicide pourtant c'est le cancer de l âme. On est pas tous égaux face à la souffrance. C'est un tsunami gigantesque qui s est abattu sur moi... j ai du déménager sur vannes à une 100 aine de kms mais ces mêmes kms n apaisent en rien la douleur d une personne qu on a aimé inconditionellement. On a qu une vie oui j ai frôlé la mort d un grave accident de la route en 2004. Pour m amener à cet homme et pour finir me séparer à jamais de lui. ..Fin tragique que je ne souhaite à personne. Je suis morte à l intérieur et ce n'est maintenant que de la survie. Courage à tous les coeurs meurtris. .. fabienne

    RépondreSupprimer
  24. J'y pense j'y pense ce qui m'arrette ce sont mes enfants et elle aussi je n'ai pas envie de la culpabiliser elle fait un break dit elleTout est de ma faute dans cette histoire.Je ne l'ai pas trompé c'est complètement impossible.
    Elle juste ma vie !
    Sans ELLE je ne sers plus à rien.Nous avons eu un Amour passion fusionel presque bestial,il est impossible que je retrouve ces sentiments;avec personne d'autre qu'elle,impossible.Je ne mange plus ne dors plus,je chialle pour un rien.J'éspère encore malgrés les textos ambigus.Si Elle me quitte je donne pas cher de ma peau.Sans Elle la vie n'est plus la vie.

    RépondreSupprimer
  25. Mon mental n'y es plus je ne supporte plus le mal je n'ai plus envie de vivre .
    C'était elle et pas une autre , jai plus envie de rien , je dors plus mange plus , jmen veux d'être ce que je suis, j'arrive pas à etre heureuse donc je peux pas rendre heureuse en tous cas sa ne dur qu'un temps...je finis tjr par ne plus être aimé ou on me trompe alors fuck off l'amour.c'est mon deuxième chagrin et celui de trop .
    le premier j'ai mis des années à m'en remettre et encore je dis ça, mais jmen suis jamais rèellement remise ,sa m'arrive de rêver encore de cette ville ou jai vecu pandant 4 ans !et maintenant boom 2 ieme rebelotte jme fais largué cause plus de sentiment alors on se voit plus pendant quelques mois mai on s'appelle tous les jours , 3 mois après on se met ensemble mai relation à distance, donc pas évident pour reconstruire un truk ,donc boom re séparation, quelques mois passe op on se revois en saison op dérapage..
    puis Maintenant saison terminer on ce voit plu...je pleure j'en ai ral bol elle me manque j'arrive pas à vivre sans elle je suis perdu,vide. vu la tristesse que j'ai en moi il doit pas me rester grand chose à vivre et encore si je me la colle pas avant ...pour l'instant j'ai encore mes chiens alors je tiens mais il sont pas éternel...
    Chaque relation doit nous apporter mais moi elle me détruit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque relation pour est pire que la précédente

      Supprimer
  26. Bonjour à tous,

    Bienvenue dans mon monde de tristesse. Deux relations puissantes détruites en moins d'un an, deux fois j'y ai laissé mon coeur, mon âme... Je suis épuisé psychologiquement et une larve physiquement.
    La dernière a préféré retourner avec son mec violent, drogué, dépressif et fainéant. Pourquoi ? Par peur de prendre une décision, alors autant me virer moi, c'est plus facile... Suis vide, complètement vide...

    RépondreSupprimer